Nos talents

Franck Pelux

Chef étoilé

Grand espoir de la gastronomie française, Franck Pelux s’est fait connaître du grand public lors de l’édition 2017 de Top Chef sur M6 pour laquelle il termine finaliste.

Bourguignon d’origine, Franck Pelux était à la tête du « Temple Restaurant Beijing » à quelques pas de la Cité Interdite à Pékin.

Le jeune chef a d’abord officié dans des établissements de prestige comme au restaurant de Yannick Alléno « Le 1947 à Cheval Blanc » à Courchevel, puis comme chef adjoint d’Arnaud Donckele à La Vague d’Or à la Résidence de la Pinède à Saint-Tropez.

Habitué aux maisons de luxe, Franck Pelux est désormais chef de la mythique maison strasbourgeoise Au Crocodile, étoilée Michelin et chère au cœur des alsaciens.

Sarah Benhamed

Directrice de salle

Le succès de Franck Pelux a toujours été accompagné de sa compagne Sarah Benhamed, et de son goût du service haut de gamme.

D’abord responsable de salle au 1947 à Cheval Blanc à Courchevel, elle a également exercé en tant que maître d’hôtel à la Vague d’Or à la Résidence de la Pinède à Saint-Tropez.

Aujourd’hui directrice de salle Au Crocodile, elle continue d’apporter son sens de l’accueil et guider les clients dans leur expérience gastronomique.

Alain Ehrhardt

Chef du restaurant Aux armes de Strasbourg

Chef emblématique du restaurant « Aux Armes de Strasbourg » depuis 2011, Alain Ehrhardt a officié dans les cuisines d’Alsace et d’Allemagne durant plus de quarante ans.

Avec toujours à cœur de travailler des recettes traditionnelles avec sincérité et amour du produit, Alain Ehrhardt transmet chaque jour son goût des bonnes choses et son respect pour la terre alsacienne à ses équipes comme à ses convives.

Savoir-faire, talent et expérience, Alain Ehrhardt est une valeur sûre de la gastronomie locale et un personnage aussi passionnant que passionné.

Fabien Raux

Chef étoilé

C’est un jeune globe-trotter qui rejoint l’équipe du 1741 en février 2017.

C’est grâce au rapprochement avec son père, lui-même cuisinier que Fabien décide d’entamer des études d’hôtellerie au Lycée du Touquet.

Lors de ses études, il y rencontra Mr Jean Marc Mompach avec qui il liera une relation profonde de maître à élève. Son BTS en Arts Culinaires en poche et sur les conseils de son mentor, il débute sa carrière professionnelle aux côtés d’un étoilé Michelin, Meilleur Ouvrier de France et Bocuse d’Or, le Chef François Adamski, à Bourges. On ne saurait débuter mieux un parcours qui l’emmène ensuite chez un autre étoilé, à La Madeleine sous Montreuil, chez Alexandre Gauthier, puis à Paris, à l’Hôtel Le Meurice, au sein de la brigade de Yannick Alléno (3 étoiles). En 2005, il part pour Marrakech, comme Chef du restaurant D SENS, puis du Café M, au Hyatt Regency de Casablanca avant de s’envoler pour la Chine, dans la province du Sichuan afin de rejoindre le Chef étoilé Christophe Dufosse à l’Hôtel Jinjiang en qualité de chef exécutif où il gère aussi bien la cuisine que la pâtisserie.

Les parfums du Maroc l’attirent à nouveau dès l’été 2015 où il prend la tête de l’Hôtel Le Naoura Barrière et du restaurant le Fouquet’s à Marrakech, supervisé par le célèbre Pierre Gagnaire.

A son palmarès, il compte également le Trophée Raymond Vaudard (2009), le Trophée Jean Sabine (2010) et le Trophée des Hauts de France (2010). Sans oublier son rôle de consultant
pour l’équipe marocaine du Bocuse d’Or en 2013.

Cédric Moulot ne pouvait certainement pas ignorer un tel talent et lui propose de prendre la tête des cuisines de l’institution strasbourgeoise où il saura associer raffinement et délicatesse afin de ravir tous nos clients.

Michael Wagner

Directeur et Sommelier

Ce Strasbourgeois de 31 ans diplômé d’un CAP en restauration a choisi de faire carrière dans l’oenologie par passion.

Avec une dizaine d’années d’expérience, il a fait ses armes au sein de belles maisons telles que l’Arnsbourg à Baerenthal ou le Clairefontaine à Luxembourg Ville, Michael a été distingué du titre de Meilleur Sommelier du Luxembourg en 2010.

Aujourd’hui il s’attache à transmettre sa passion du métier à la fois divers et complexe.Sensible à l’histoire des producteurs, il prend soin de sélectionner les meilleures cuvées pour le 1741, qu’il a rejoint dès sa création et dont il est associé.

Jessica Collin

Maîtresse de maison au restaurant Aux Armes de Strasbourg

Maîtresse de maison au restaurant « Aux Armes de Strasbourg », Jessica Collin partage chaque jour son enthousiasme et son sens aigu de l’hospitalité auprès des convives, habitués ou de passage.

Passionnée par les langues, c’est tout naturellement que Jessica s’est orientée vers l’accueil et le service pour mieux accompagner les convives et entretenir un rapport humain plein de convivialité.

Jonathan Nay

Chef du Meiselocker

La cuisine savoureuse et généreuse, Jonathan Nay y a pris goût grâce aux talents de sa mère et de sa grand-mère.

Aux côtés de Cédric Moulot depuis ses premières années, Jonathan Nay a d’abord travaillé comme second au « Tire-Bouchon », puis au sein du prestigieux restaurant « Le 1741 ».

Après avoir découvert l’âme des Winstubs, Cédric Moulot lui propose de prendre les commandes des cuisines du Meiselocker.

Une belle histoire construite sur une relation solide et sur l’amour pour les produits du terroir alsacien. Jonathan Nay est aujourd’hui sans nul doute un nom incontournable de la gastronomie strasbourgeoise.

Cédric Moulot

Cédric Moulot, un gastronome engagé | Président CM Collection

Élu meilleur entrepreneur de l’année en 2016 par le Gault&Millau, Cédric Moulot se considère avant tout comme un restaurateur passionné, un amoureux de gastronomie française, et plus particulièrement alsacienne. C’est par amour des produits et dans une quête perpétuelle de l’excellence, que sa carrière s’est construite, auprès d’équipes motivées, et dans sa ville de prédilection : Strasbourg.

« J’aime les maisons qui ont une histoire, une âme, une signature. »

C’est dans les cuisines du restaurant familial que ce natif de Lorraine révèle un amour inconditionnel pour les terroirs et leurs produits. Très naturellement, il suivra donc la voie de la restauration, au Lycée Hôtelier de Strasbourg, ville qu’il n’a plus quittée depuis. La passion nourrit alors son enthousiasme, la recherche perpétuelle de l’excellence, son ambition.

En 2003, et à seulement 25 ans, Cédric Moulot prend les rênes du Tire-Bouchon, référence en matière de Winstub à Strasbourg. Une opportunité fabuleuse dans laquelle il s’investira avec engouement et passion autour d’un projet axé sur les produits et le service. Il bouscule alors les codes et ouvre 7/7, 365 jours par an. En 2010, les cuisines sont entièrement rénovées pour offrir toujours une meilleure qualité à sa clientèle. Des efforts qui seront récompensés puisqu’il décroche en 2011 le titre de « Maître-Restaurateur ».

En 2009, sa passion pour l’art le conduit à dessiner les contours d’une expérience culinaire autour d’artistes. Quelques mois plus tard, il inaugure deux salons dédiés à Dorette Muller et Claude Weisbuch, artistes qu’il affectionne tout particulièrement, pouvant accueillir repas d’affaires et réunions de familles.

Au fil des années et des créations, plusieurs autres tables strasbourgeoises viendront constituer une collection de maisons de charme à son image, sensible et audacieuse, où s’entremêlent art de vivre et cuisine sincère : Le Meiselocker en 2012, Aux Armes de Strasbourg et Le Dôme en 2015 ou encore La Vignette en 2017.

En 2012, la création du restaurant le 1741 marquera une entrée dans la haute gastronomie ce qui vaudra à cet établissement sa première étoile Michelin deux années plus tard. En 2015, Cédric Moulot reprendra la célèbre table « Au Crocodile » qui récupérera son étoile Michelin l’année suivante.

C’est en réaffirmant l’expression culinaire de chacune de ces tables strasbourgeoises que Cédric Moulot crée une collection de maisons d’excellence, cohérente et ambitieuse, qui redonne des couleurs à la vitalité gastronomique de Strasbourg.

« Ce que je souhaite au plus profond de moi : ce sont les victoires de ceux qui m’entourent. »

La philosophie de Cédric Moulot c’est de travailler avec son âme au service de celle des autres, et avec une équipe soudée, à l’image de ses origines familiales. Des équipes passionnées, animées par le désir de faire vivre chaque jour aux convives une expérience culinaire dont ils se souviendront.

Cédric Moulot et ses équipes ne sont pas en reste en projets savoureux, toujours dans une recherche continuelle d’excellence. Ainsi, la pâtisserie ou encore la vigne alsacienne sont quelques-uns des secteurs qui retiennent leur attention. De nouvelles approches complémentaires, mais aussi et encore des histoires de terroir, des talents, des contours audacieux qui redéfinissent la gastronomie d’hier et d’aujourd’hui, pour véhiculer ce qui fait le sel de sa carrière : retrouver, créer, toujours susciter d’authentiques émotions.